Le nouveau directeur général pour l'Europe de Microsoft n'est pas un universitaire. Loin s'en faut. Il s'est hissé au sommet de la hiérarchie par passion et à la force du poignet. Après avoir obtenu une maturité de l'école de commerce, ce jeune manager de 39 ans, a été saisi de la passion de l'informatique. D'abord comme hobby, puis professionnellement. Dès 1984, il fait ses premières armes dans différentes entreprises suisses de technologies de l'information. Il entre chez Microsoft au début des années 90, où il occupe divers postes à responsabilités. Première consécration, en 1999, il est nommé directeur général de Microsoft Suisse. Pendant sa période d'activité, l'antenne helvétique a vu son chiffre d'affaires annuel grimper avec une croissance à deux chiffres: «Elle est aujourd'hui la plus performante de toutes les filiales mondiales!» s'exclame-t-il fièrement. Dans sa nouvelle fonction, il collaborera étroitement avec les 40 filiales de la région Europe, Moyen-Orient et Afrique. «Je passerai mon temps à voyager», se réjouit Günter Weimer. En effet: nous avons eu toutes les peines du monde à le joindre entre deux avions. C'est la raison pour laquelle ses bureaux resteront à Zurich, bien que le siège européen de Microsoft se trouve à Paris.