ETA

Dans l'horlogerie, la guerre des mouvements est relancée

Un mouvement suisse mécanique sur deux est produit par Swatch Group. La Comco pourrait imposer un régime minceur au groupe horloger pour fluidifier le fonctionnement de la concurrence

Interdiction totale? Limitation des volumes livrés? Le monde horloger se perd en conjectures après les révélations de la presse dominicale alémanique. Le journal Schweiz am Wochenende a révélé l’intention de la Commission fédérale de la concurrence (Comco) de corseter la manufacture ETA, propriété de Swatch Group. L’autorité de surveillance de la concurrence pourrait aller jusqu’à interdire à sa filiale ETA toute vente de mouvements mécaniques à des tiers. Une mesure qui pourrait être effective en 2020 déjà.

Lire aussi: Quand la Comco vient dérégler la chaîne de valeur horlogère