L’initiative «Entreprises responsables» ouvrirait la porte à des plaintes sans fondement contre des entreprises suisses, en inversant le fardeau de la preuve. La Fédération de l’industrie horlogère suisse (FH) fait part de ses inquiétudes par rapport au texte soumis au peuple le 29 novembre prochain, et appelle les citoyens à le rejeter.