Times Square est déserté. Ce centre commercial, situé au cœur du quartier commerçant de Causeway Bay, est normalement rempli de touristes chinois, traînant des valises à roulettes pour y caser leurs emplettes. Mais au lendemain d’une journée de mobilisation antigouvernementale qui a transformé Hongkong en champ de bataille, seuls une poignée de résidents locaux se promènent dans ses allées.

Les manifestations qui agitent la cité portuaire depuis le 9 juin ont porté un coup d’arrêt à son économie. Au deuxième trimestre, la croissance n’a atteint que 0,6%. Pour l’ensemble de l’année, elle ne devrait pas dépasser 0,8%, selon une projection d’UBS, bien moins que les 2,4% initialement prévus.