C’est de nouveau une grande semaine qui s’annonce pour Facebook. Grâce au travail remarquable du Wall Street Journal ces derniers jours, et son dossier intitulé «The Facebook Files», il avait été possible de comprendre en détail la stratégie en grande partie malfaisante du réseau social. Notamment envers les adolescents, victimes sur Instagram d’une pression colossale susceptible d’affecter leur santé mentale. Dans la nuit de dimanche à lundi, un lanceur d’alerte, ancien employé de Facebook, devait faire d’autres révélations lors de l’émission de télévision 60 Minutes, avant d’être entendu mardi par des parlementaires américains.