commerce

Libre-échange: l'UE accepte de négocier avec les Etats-Unis, sous contrainte

Les Vingt-Huit excluent l’agriculture de tout accord commercial et exigent d’être exemptés des surtaxes sur l’acier et l’aluminium en vigueur depuis l’été dernier. Ce n’est pas certain que les Américains acceptent

Va-t-on vers un accord bilatéral de libre-échange Union européenne (UE)-Etats-Unis? Oui. En tout cas, c’est l’intention des Vingt-Huit, qui ont donné lundi le feu vert à l’ouverture des négociations avec Washington. Jean-Claude Juncker, président de la Commission, s’en est réjoui: «La baisse des droits de douane qui en résulterait augmenterait le commerce bilatéral de 53 milliards d’euros par année.» A eux deux, les Etats-Unis et l’UE représentent 30% des échanges mondiaux, pour un montant de 600 milliards d’euros en 2016.

Lire aussi: Les Etats-Unis et l’UE s’offrent un répit