Après une ouverture en hausse, le marché suisse s'est progressivement effrité en cours de matinée. Dans l'après-midi, le SMI s'est un peu animé et a flirté avec le niveau technique des 4900 points avant de reprendre le chemin de la baisse, à l'image des autres places européennes et américaines. Le SMI termine finalement en baisse de 43 points à 4869 (-0,88%).

Suite à un «profit warning» (avertissement sur résultats), Logitech s'effondre de 27,94%, non sans avoir baissé jusqu'à 35% en cours de matinée. Les investisseurs se sont débarrassés massivement de leurs actions Logitech dès l'ouverture. La société vaudoise escompte désormais un revenu opérationnel de 7 à 8 millions de dollars pour le dernier trimestre au lieu de 14 millions. Les investisseurs ont reçu la nouvelle comme une douche froide, car Logitech avait confirmé ses objectifs il y a deux semaines lors de son assemblée générale. Le CEO considère cependant que l'objectif de bénéfice pour l'exercice 2003-2004 peut encore être atteint grâce aux économies de coûts et aux nouveaux produits. Affaire à suivre.

Suite aux rebonds substantiels enregistrés sur les marchés financiers, un broker américain a augmenté ses prévisions de résultats ainsi que l'objectif de cours sur Credit Suisse et UBS. Ces dernières terminent cependant en baisse, respectivement de 0,91% et 0,66%. Parmi les autres valeurs financières, Zurich FS cède 3,31% suite à une révision à la baisse de ses estimations de bénéfices de la part d'une banque suisse. Par ailleurs, une banque allemande a confirmé sa recommandation d'achat sur Swiss Re, mais a cependant revu légèrement à la baisse ses prévisions de cours. Swiss Re termine tout de même en baisse de 1,63%. Le réassureur Converium (-3,07%) suit la tendance et clôture également en baisse.

Dans l'attente des résultats de sa filiale biotechnologique américaine (Genentech), Roche termine inchangée. En l'absence de nouvelles particulières, Novartis suit pour sa part la tendance générale et abandonne 0,76%.

Au sein du SMI, seuls Holcim (+0,18%), Swisslife (+0,86%) et Adecco (+2,01%) échappent à la tendance du jour et signent une performance positive.