La liste des victimes de la plateforme d’échange de cryptos promet d’être longue. La faillite de FTX que son ex-directeur général Sam Bankman-Fried appelle «la chérie de la Silicon Valley» dans l’un des nombreux tweets qu’il a envoyés ces derniers jours entraîne avec elle toute une palette d’acteurs. Rien qu’hier, trois d’entre eux se sont déclarés.