L'agence américaine de notation financière Moody's a attribué par erreur la note de triple A, la plus haute, à des titres de dette suite à une anomalie dans son système informatique, affirme mercredi le Financial Times.

Selon le FT, citant des documents internes à l'agence, des responsables de Moody's auraient vu dès le début de 2007 que plusieurs produits financiers connus sous l'appellation de «Constant Proportion Debt Obligations» (CPDO) avaient été notés «AAA» en raison d'une erreur dans le système de codage informatique, alors même qu'ils auraient dû être notés quatre grades en dessous.

Les produits concernés, destinés à des investisseurs institutionnels, ont conservé leur notation «AAA» jusqu'en janvier 2008, où ils ont été dégradés de plusieurs rangs, dans le contexte de la crise financière internationale, explique le quotidien.

Enquête interne

Moody's n'a pas confirmé l'information, mais a déclaré dans un communiqué avoir ouvert une enquête approfondie sur le sujet.

«Moody's est amené à faire évoluer régulièrement ses modèles d'analyse pour différentes raisons. Il lui est déjà arrivé de le faire lors des occasions rarissimes où des erreurs ont pu être détectées», a expliqué Moody's au FT.

«Cependant, il serait aberrant de changer notre méthodologie pour tenter de masquer des erreurs, ce serait incompatible avec notre politique et nos normes. L'intégrité et le sérieux de nos notations et de nos méthodes sont extrêmement importants pour nous», ajoute l'agence dans une réaction publiée par le FT.

Chute de l'action à Wall Street

A la suite de la publication de l'article du quotidien financier, l'action Moody's a chuté de plus de 13%, à 37,84 dollars, en matinée mercredi à la bourse de New York. Elle s'est néanmoins quelque peu reprise en cours de journée.