L’intelligence artificielle (IA) a bouleversé notre vie à bien des égards. Dans le secteur de la finance, cela s’est notamment traduit par l’arrivée depuis déjà longtemps de logiciels calculant des options complexes et plus récemment des «robo advisors», des algorithmes préprogrammés gérant un portefeuille de manière automatisée.

Un rapport au Conseil fédéral de décembre 2019 a relevé plusieurs problèmes relatifs à l’intelligence artificielle. Selon celui-ci, «(il) n’est pas exclu que les futures applications de l’IA dans le secteur financier soient en contradiction avec les obligations de comportement imposées aux acteurs des marchés financiers par la réglementation actuelle».