Carrières

Quand l’intelligence artificielle facilite le recrutement

Recruter est aujourd’hui un défi majeur de l’entreprise. Elément clé du succès, trouver les talents adéquats est complexe et un mauvais recrutement coûte cher. L’intelligence artificielle (IA) semble étonnamment aider à trouver les meilleurs candidats et à améliorer leur expérience de recrutement et offre, à la société et au candidat, trois avantages

Recruter est aujourd’hui un défi majeur de l’entreprise. Elément clé du succès, trouver les talents adéquats est complexe et un mauvais recrutement coûte cher. L’intelligence artificielle (IA) semble étonnamment aider à trouver les meilleurs candidats et à améliorer leur expérience de recrutement et offre, à la société et au candidat, trois avantages:

1. Fournir une meilleure source et des candidats plus adéquats

Plus de 30% des candidats retenus ne cherchent pas activement un emploi. Pour trouver les meilleurs candidats, le recruteur utilise de vastes réseaux – personnels et numériques. L’IA démultiplie la puissance du réseautage ciblé. Un commercial, sportif amateur actif, pourra ainsi, par le croisement de ses profils personnel et professionnel sur les réseaux sociaux, recevoir une offre d’emploi ciblée pour une société vendant des articles de sport et/ou offrant un rythme dynamique.

2. Minimiser les préjugés inconscients

Selon McKinsey, les entreprises du premier quart du classement en termes de diversité au sein du comité directeur ont 35% de chances en plus d’avoir de meilleurs résultats financiers que la moyenne du secteur. Utiliser l’IA dans le recrutement peut aider à atteindre l’objectif de diversité des équipes, car elle note les candidats sur leurs compétentes et élimine de la prise de décision les préjugés inconscients liés aux données démographiques (genre, âge, race, etc.).

3. Améliorer l’expérience de recrutement pour le candidat

Le candidat sans retour d’un employeur potentiel se détourne souvent de la marque. Le bouche à oreille abîme de plus facilement l’image d’une société; or une mauvaise expérience de recrutement est partagée par le candidat sur les réseaux sociaux. L’IA améliore l’expérience des candidats à divers niveaux, par exemple en apprenant le délai normal de retour vers les candidats retenus, selon le nombre de candidatures et le type de poste. L’IA peut aider à cerner les attentes des candidats, des plus au moins adéquats.

Le choix des collaborateurs est, avec raison, prioritaire pour l’employeur. Processus à double sens, la décision ne peut toutefois se passer totalement d’interaction humaine. C’est notamment le cas pour les candidats ultraspécialisés et très demandés, qui ont le choix de décider pour qui travailler. Entre alors en jeu l’habileté du recruteur, et que n’a pas l’IA, à vendre une opportunité.

Publicité