Qui est responsable lors d’un accident de la circulation? Le conducteur… ou la technologie? Contrairement aux apparences, on ne parle pas ici de voitures autonomes. Mais simplement d’un conducteur, distrait car il pianotait sur son iPhone, et qui du coup a embouti une autre voiture. Il y a quelques jours, lors d’un trajet en Californie, Julio Ceja a été légèrement blessé dans de telles circonstances.

Plainte déposée

Il a par la suite déposé plainte. Non pas contre le conducteur fautif. Mais contre Apple. La marque à la pomme est coupable, selon le plaignant, de ne pas utiliser un brevet déposé par ses soins en 2014. Apple avait apparemment développé une technologie permettant à l’iPhone d’être désactivé lorsqu’il remarque que son utilisateur est au volant. Mais cette fonction n’a jamais été intégrée dans les téléphones. Parce que cela ferait s’effondrer les ventes d’iPhone, estime le plaignant. Mais sans doute aussi (et surtout) parce que cette technologie n’est pas encore au point.

Dans sa plainte, Julio Ceja fait une extrapolation entre le nombre de tués sur la route et celui d’utilisateurs d’iPhone: il arrive au chiffre de 312 Californiens tués chaque année par la faute d’Apple. C’est évidemment farfelu. Et cela montre le degré de déresponsabilisation de certains plaignants aux Etats-Unis…