Consécutive au naufrage du groupe Erb, la reprise de Bruno Piatti SA et de ses 390 employés par le groupe Arbonia-Forster marque pour l'instant le deuxième rachat le plus important des actifs du groupe Erb en termes d'effectifs. Egalement rattaché à Uniwood Holding (cuisines, fenêtres et négoce de bois), la société de négoce de bois Holzwerkstoff a été vendue à son actionnaire minoritaire George Kuratle. La vente de la société Ego Kiefer, le premier fabricant de fenêtres de Suisse, est en revanche encore en suspens. Mais plusieurs entreprises de valeur, suisses et étrangères, s'y intéressent selon Stefan Holenstein, le secrétaire général du groupe Erb. Les premiers remboursements partiels (dividendes) aux créanciers d'Uniwood (neuf banques et un fournisseur, selon l'ATS) sont prévus pour l'automne 2004, pour autant que le concordat soit accepté par les créanciers. Pour ces derniers, un «dividende» de 6,7% au moins est pour l'instant assuré.

Peu avant Noël, le commissaire au sursis avait annoncé la reprise de Herfina Holding, le pôle automobile du groupe Erb (importation en Suisse des marques sud-coréenne Hyundai ainsi que des japonaises Mitsubishi et Suzuki) par le groupe belge Alcopa, mais sans les dettes ni les objets immobiliers. Auparavant, la participation de 50% de Herfina dans les sociétés Hyundai en France avait été reprise par l'importateur Walter Frey AG. Ces opérations avaient permis de maintenir un millier d'emplois environ. Les créanciers de Herfina, surendettée à hauteur de plus de 2,5 milliards de francs, ne devraient pourtant retirer qu'un «dividende» de 3-4% au maximum, ainsi que l'a communiqué le commissaire au sursis de Herfina mardi. Quatre autres sociétés d'importations alémaniques devraient en outre être mises en faillite en février. En revanche, la liquidation des garages Tip-Top et des autres sociétés de garages devrait permettre de rembourser pleinement leurs créanciers d'ici trois ou quatre mois.

L'administrateur provisoire d'Unifina Holding (négoce de café et services financiers) a lui aussi confirmé hier avoir reçu de nombreuses offres pour le rachat des participations majoritaires d'Unifina Holding dans Volcafé, le fleuron du groupe Erb centré sur le négoce de café (celui-ci emploie quelque 500 personnes, dont 40 à Winterthour) et dans la société financière EFL (Erb Finanz- und Leasing) AG. «Les meilleures offres seront invitées à participer à un deuxième tour.» Sur la base du rapport remis au juge, ce dernier devra décider l'octroi d'un sursis concordataire définitif. Parmi les sociétés intéressées à la reprise de Volcafé, figurent notamment Noble Group, basé à Hongkong ou KJ Jacobs Holding (LT du 24.12.2003).