«Merci pour vos remarques mais tout va bien.» C’est en substance la réplique donnée jeudi par le gouvernement britannique au Fonds monétaire international (FMI); la veille, l’institution financière dont la tâche est de venir en aide aux économies malades avait critiqué les mesures annoncées vendredi par le ministre des Finances Kwasi Kwarteng dans le cadre d’un mini-budget pour donner une impulsion à la consommation et à l’activité. Le FMI, qui n’a pourtant pas la réputation de prendre à partie les Etats aussi ouvertement, avait exhorté Londres à revoir sa copie.