La «Rolls-Royce» et la «Mercedes». Voilà ce que représentent, dans l’industrie des vaccins anti-covid, les produits à ARN messager de Moderna et de Pfizer/BioNTech, a imagé en novembre le ministre de la Santé allemand Jens Spahn. Les deux produits les plus efficaces face à la crise sanitaire, avec des taux d’efficacité supérieurs à 90%, ont été mis en vente il y a tout juste un an. Le 11 décembre 2020, les Etats-Unis approuvaient le vaccin de Pfizer/BioNTech et, une semaine plus tard, celui de Moderna. La Suisse a donné son feu vert le 19 décembre pour le premier et le 12 janvier pour le second.