La Lituanie rejoindra la zone euro en janvier 2015

Convergence Le pays balte a rempli les critères. Sept autres candidats attendront

Certains économistes avaient parié sur l’explosion de la zone euro, cette communauté d’Etats membres de l’Union européenne (UE) ayant adopté l’euro comme monnaie unique. C’est le contraire qui se produit. La Lituanie deviendra son 19e membre en janvier 2015. Dans son rapport sur l’état de la convergence publié mercredi, la Commission a donné son feu vert à la Lituanie, mais a recalé sept autres candidats: Bulgarie, République tchèque, Croatie, Hongrie, Pologne, Roumanie et Suède.

Que de chemin parcouru pour ce petit Etat situé sur la rive orientale de la mer Baltique annexé par l’ancienne Union soviétique, qui, en 1990, est le premier parmi les pays de l’Est à s’en détacher et qui a rejoint l’Union en 2004. Première conséquence: une augmentation spectaculaire de niveau de vie des Lituaniens. Le produit intérieur brut par habitant (8100 euros en 2013), qui ne représentait que 35% de la moyenne de l’UE en 1995, devrait passer à 78% en 2015.

Sécurité nationale

Comme l’ensemble des pays européens, la Lituanie n’a pas été épargnée par la crise. Mais après la récession de 2009, elle s’est engagée sur la voie des réformes structurelles de son économie. Dès lors, elle a renoué avec la croissance, mais, surtout, elle satisfait les cinq critères de convergence: maîtrise de l’inflation, des finances publiques (déficit et dette) saines, une monnaie (litas) stable par rapport à l’euro, un taux d’intérêt à long terme faible et, enfin, un environnement économique ouvert et propice aux investissements. «L’adoption de l’euro revêt une importance encore plus grande du point de vue des événements qui ont lieu aujourd’hui à nos frontières, a déclaré le premier ministre, Algirdas Butkevicius. Il s’agit d’un pas de plus vers une plus grande stabilité politique, économique et financière, ainsi que de sécurité nationale.»