L'environnement économique actuel a engendré de profonds changements au niveau des conditions de travail. Pourtant, nous n'avons que peu modifié nos mentalités. Et les structures organisationnelles ont souvent encore des héritages du passé. Il est temps de changer de perspective. C'est ce que proposent ces trois ouvrages qui contribuent à rendre aux ressources humaines la dose d'humanité nécessaire.

Ressources inhumainesJean-Luc FoucherEditions Bourin, Paris, 2005, 259 pagesL'auteur débute par un portrait sans fard de l'inhumanité de la vie en entreprise: kleenex management, violence sociale, précarité des conditions de travail. Puis il démontre que d'autres voies sont possibles. Il développe le concept de Responsabilité sociale d'entreprise (RSE) sous l'angle des ressources humaines. Il présente des exemples d'organisations dirigées par des entrepreneurs militants se caractérisant par un «humanisme durable». Comme ce groupe industriel qui a réformé son activité en impliquant son personnel, en lui confiant la définition des orientations futures de l'entreprise. Résultat: 40% de croissance en sept ans, sans licenciements. Ou encore cet équipementier automobile, reconnu pour l'excellence de ses produits, qui a bâti sa réputation sur le respect de ses collaborateurs, le développement de la motivation et du bien-être de ses employés, dont 80% sont handicapés.

Le Manager durableEric AlbertEditions d'Organisation, Paris, 2005, 216 pagesEric Albert part d'un constat simple: «Contrairement au développement, le manager n'est pas durable.» Il est vrai que les postes d'encadrement sont de plus en plus exposés! Afin d'inverser la tendance, il explique comment sortir d'une spirale de reproduction des schémas établis et stimuler les capacités d'adaptation. Il propose aux managers de développer huit comportements leur permettant d'améliorer leurs compétences managériales. Un comportement figure en tête car il constitue la clé d'entrée de tous les autres: évoluer. Pour le reste, il n'y a pas de hiérarchie, tous sont indispensables à la panoplie du manager durable. Chaque comportement est décortiqué, avec ses implications au quotidien, les pièges à éviter, sa mise en œuvre pratique selon que l'on soit expert, jeune manager, responsable de projet ou dirigeant. Original dans sa structure, enrichi de nombreuses listes pratiques, d'un format agréable, cet ouvrage est construit comme un outil d'amélioration personnelle!

Désir d'emploi, pour tous ceux que le monde du travail ignoreThierry Delarbre et Jacques PansardLibrairie Vuibert, Paris, 2006, 167 pagesContrairement à ce que laisse entendre son titre, cet ouvrage, décapant par son style et par les nombreuses solutions qu'il propose, nous concerne tous. Les deux auteurs présentent un monde du travail revisité, impliquant une profonde redistribution des rôles entre l'individu, l'entreprise et la collectivité. A travers leur analyse de la situation, ils nous proposent de changer d'état d'esprit et de développer notre capacité à considérer ce qui nous entoure en termes d'opportunités et non de contraintes. Autant se faire une raison, la sécurité de l'emploi est devenue une utopie! Que faire? Pourquoi ne pas essayer de ressembler à cet homo durabilis décrit par les auteurs: maître de sa carrière, curieux de nature, capable d'adaptation, qui ponctue son parcours de périodes de formation, qui est un bon «réseauteur» et qui sait gérer son temps afin de se ménager. Comment valoriser les seniors au chômage? Par la mise à disposition de leurs compétences d'experts à l'intention de start-up. Comment agir concrètement sur le chômage? En appliquant le concept de «flexsécurité» où les demandeurs d'emploi ne sont plus considérés comme des inactifs à financer, mais comme des actifs à rémunérer.