Ces valeurs ont permis à la société vaudoise d’atteindre ses objectifs semestriels, s’est-elle réjouie lundi. Le revenu provenant de l’exploitation a pour sa part progressé de 38,1% pour se fixer à 8,8 millions de francs, assurant un bénéfice opérationnel (EBIT) de 7,9 millions.

Ce dernier comprend l’augmentation nette de la valeur de marché du patrimoine immobilier de 1,8 million de francs ainsi que le passage en compte de charges administratives exceptionnelles de 1,1 million, précise le communiqué. Les fonds propres à fin juin se montaient à 180,2 millions, contre 177 millions six mois plus tôt.

La hausse des frais administratifs est survenue dans le cadre de l’offre publique d’achat lancée par Mobimo. Elle ne devrait pas empêcher le groupe LO de réaliser ses objectifs sur l’entier de 2009, à savoir un bénéfice net (hors évolution de la valeur de marché du patrimoine) du même ordre de grandeur que l’an passé.