Le soutien aux paysans suisses a coûté 6,1 milliards de francs en 2019 à la Confédération. C’est 600 millions de francs de plus que l’année précédente. Dans les années 1986-88, cette somme montait à 6,8 milliards de francs. En pourcentage de l’aide totale à l’agriculture, sa part est passée tout de même de 80% à 50% sur cette période. Malgré la baisse, les subventions agricoles suisses – 1% du produit national brut (PIB) – restent trois fois supérieures à la moyenne de l’OCDE. Globalement entre 2017 et 2019, elles ont représenté 49% des revenus paysans.

Lire également: 2020: l’année du clash paysan