Les règles sont les règles et Logan Paul n’a rien fait de mal. Voilà, en substance, le discours de Susan Wojcicki, la directrice de YouTube. Invitée la semaine passée à la conférence Code Media à Huntington Beach (Californie), la responsable a défendu de manière désespérante l’un de ses youtubeurs stars, suivi par 16,7 millions de personnes sur le site de vidéos.

Logan Paul ne peut être expulsé de YouTube, car «il n’a pas reçu trois avertissements. Nous ne pouvons pas rejeter les gens juste ainsi… Ils doivent violer une règle. Nous devons avoir des règles», a affirmé Susan Wojcicki. Logan Paul a beau avoir posé à côté d’un cadavre d’une personne décédée, puis utilisé un taser sur un rat mort: aucun souci, selon YouTube, qui lui a simplement retiré, de manière temporaire, ses revenus publicitaires.

Des abonnés sans doute trop importants pour YouTube

Dans ses règles, YouTube interdit notamment du contenu à caractère sexuel, violent, à caractère dangereux ou du contenu haineux. Vu l’historique de Logan Paul, il ne serait pas difficile de trouver de quoi lui infliger trois cartons jaunes et le bannir. «Ce que vous jugez sans goût n’est pas nécessairement ce qu’une autre personne juge sans goût», s’est défendue Susan Wojcicki. Mais voilà, on ne parle pas de goût, mais de règles qui ont bien été violées. Or les 16,7 millions d’abonnés de Logan Paul sont sans doute trop importants pour YouTube…