Berceau de l’industrie du tabac, la Suisse n’a pourtant pas de loi spécifique régissant la production et la commercialisation de cigarettes. Une première tentative avait échoué à Berne en 2015. Le parlement y revient jeudi. Luciano Ruggia, directeur de l’Association suisse pour la prévention du tabagisme, déplore que le projet de loi ait été vidé de son sens. La Suisse est un paradis pour les Philip Morris, Japan Tobacco ou encore British-American Tobacco, qui y ont pignon sur rue.

Le Temps: Le Conseil national débattra du projet de loi sur le tabac le l6 septembre. Est-ce une avancée?