C’est une première. Mais c’est aussi une affaire délicate. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) vient de lancer un mécanisme d’indemnisation à l’intention de personnes qui auraient subi des effets secondaires indésirables liés aux vaccins livrés par Covax. Ce programme vise à faciliter l’accès aux vaccins dans les pays pauvres. Son objectif: livrer un milliard de doses d’ici fin 2021 à 92 pays. De quoi vacciner 20% de leur population.

En accord avec les pays aidés, le mécanisme limite le droit de recours aux tribunaux de personnes lésées «pour éviter des procédures qui peuvent s’avérer longues et coûteuses». En cas de réclamation agréée, l’OMS prévoit le versement «d’une indemnité forfaitaire pour le règlement intégral et définitif».