Souvent moqué pour son manque d’efficacité, Liam Fox a pu présenter un rare succès ce lundi. L’accord commercial signé entre la Suisse et le Royaume-Uni a permis au secrétaire d’Etat britannique au Commerce international de prouver que son poste, créé spécialement après le vote en faveur du Brexit, servait à quelque chose.