Après le Brexit, le dossier de l’équivalence boursière suisse rebondit. Le gouvernement britannique craint vivement un déclin de la position de la City par rapport aux capitales continentales. Environ 6,5 milliards d’euros de négoce ont déjà pris le chemin des places européennes durant la semaine dernière, selon le Financial Times.