Depuis le 1er janvier 2021, les douanes requièrent que l’or minier importé en Suisse soit déclaré comme tel. Quatre catégories ont été mises en place (trois types d’or recyclé, selon le degré de pureté et leur usage, et l’or minier) pour avoir plus de transparence sur ce secteur. Et l’on constate une grande inversion: les trois quarts de l’or produit dans le monde viennent de mines et le reste de sources recyclées alors qu’en Suisse les trois quarts de l’or importé sont recyclés et le reste provient de mines.