Banque? Ou pas? Le statut de PostFinance, qui participe au programme d’aides de la Confédération à travers des crédits aux PME, a toujours été particulier. Ce nouveau mandat qui lui a été confié pour répondre aux défis de l’actuelle crise est certes temporaire, mais l’établissement sera-t-il de nouveau privé d’octroyer des crédits après l’épisode du coronavirus?

«Il faut dire que la Confédération n’avait pas vraiment le choix, car presque 300 000 PME suisses n’ont pas d’autre relation bancaire que PostFinance et sont dans le besoin», selon Matthias Finger. L’économiste a été le premier à occuper la chaire de La Poste en 1995 à l’Idheap («Management des entreprises publiques») et dès 2002 à l’EPFL («Management des industries de réseau»). Il a également été l’auteur, avec l’ancien directeur général de La Poste Jean-Noël Rey, des Défis de La Poste (1994).