Comment choisir un bateau, qu’on utilise en moyenne pendant une vingtaine d’années, aujourd’hui? C’est la question clé du moment dans l’industrie maritime et elle a été abordée mardi dans une conférence, le Mare Forum, dans un hôtel genevois. L’équation est difficile car les technologies évoluent vite, il faut patienter jusqu’à 2025 en tout cas pour se faire livrer un navire commandé ce mois-ci et l’utilisation comme carburant du gaz naturel liquéfié (GNL), une solution transitoire prisée ces dernières années, coûte désormais très cher.