Les premiers seront les derniers. Une maxime lourde de sens pour l’industrie suisse des machines, des équipements électriques et des métaux (MEM). Déjà affaiblie par différentes crises ces derniers mois (Hongkong, Brexit, guerre commerciale Etats-Unis-Chine, effondrement du marché automobile), elle a enregistré au premier trimestre 2020 un recul des entrées de commandes (-2%), du chiffre d’affaires (-5,7%) et des exportations (-8,4%). Le secteur des machines est le plus touché (exportations: -12,1%).

Lire aussi: Simon Evenett: «La crise va empirer avant de s’améliorer»