Des armateurs, affréteurs et autres spécialistes en bateaux étaient réunis cette semaine à Genève pour aborder la difficile question de la transition énergétique de l’industrie maritime. Le secteur émet 3% des émissions de CO2 et achemine 80% du commerce mondial.