Votations écolos en Suisse, Convention climat en France, Green Deal à Bruxelles ou à Washington, l’écologisme se répand partout. L’humanité sera bientôt totalement soumise à la férule de cette idéologie politique qui prétend nous soumettre «aux règles de la nature».

Ce mouvement qui veut en finir avec la société de consommation revendique un accès direct à la nature ainsi que le pouvoir d’en déduire des normes; mais peut-on lui faire confiance, et si oui sur quels principes?