L’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) a 60 ans, un anniversaire qui n’est pas fêté en grande pompe. Et pour cause, ses membres évoluent dans un contexte qui doit leur rappeler les débuts difficiles de l’OPEP. Sa création, le 14 septembre 1960, n’avait pas soulevé les foules. En novembre 1960, dans un rapport sur le pétrole au Moyen-Orient, la CIA ne lui avait guère consacré plus de quatre lignes. Même la Suisse, qui l’accueille alors, se montre mitigée.

«L’OPEP décida de s’établir à Genève et obtint des autorités genevoises les autorisations nécessaires. Ensuite, elle demanda un statut d’immunités et privilèges. Les administrations fédérales furent consultées et nous aboutîmes à la conclusion unanime qu’il était préférable de ne pas le lui accorder pour le moment», écrit ainsi un diplomate alémanique, Jacob Burckhardt, dans un rapport en 1962.