Conjoncture

L’or flambe, le pétrole dégringole

Les tensions commerciales entre la Chine et les Etats-Unis vont, de toute évidence, durer et les conséquences se font déjà sentir. Les prix de certaines matières premières annoncent un ralentissement économique, voire une récession

L’once d’or valait 1494 dollars jeudi, en retrait par rapport à la veille. Elle avait alors atteint le seuil symbolique de 1500 dollars, une première depuis avril 2013. Pour Stéphane Monier, responsable des investissements (CIO) chez Lombard Odier Private Bank à Genève, le métal jaune joue pleinement son rôle de valeur refuge. «L’évolution du prix de l’or, mais aussi d’autres matières premières, reflète clairement un ralentissement de la demande mondiale, qui s’inscrit elle-même dans l’exacerbation des tensions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine», affirme-t-il.

Lire aussi: La semaine où les marchés sont devenus fous