L’actualité du groupe français L’Oréal n’est pas toujours celle qu’on croit. Depuis la décision du géant mondial des cosmétiques de retirer, le 27 juin, «les mots blanc/blanchissant (white/whitening), clair (fair/fairness, light/lightening) de tous ses produits destinés à uniformiser la peau», la polémique bat son plein en France sur l’opportunité d’une telle décision, présentée par la firme comme la conséquence de l’effervescence mondiale contre le racisme suscitée par la mort de George Floyd à Minneapolis le 25 mai 2020, lors de son interpellation par des policiers (incarcérés depuis).