Un œil sur la place financière

Lorsque la pression sur la liquidité pousse les gérants à la faute

En suspendant les remboursements le 3 juin dernier, le gérant star Neil Woodford a déclenché un cataclysme dans la gestion d’actifs. Analyse d’une catastrophe annoncée

Ces dernières semaines, le monde de la gestion d’actifs est en ébullition. En effet, le 3 juin dernier, acculé face à l’exode massif d’investisseurs sortant de son fonds LF Woodford Equity Income Fund, le gérant star Neil Woodford déclenche un cataclysme en décidant de suspendre les remboursements. Retour sur les causes d’une catastrophe annoncée.

Lire aussi: La révolution à venir dans la gestion d’actifs