Lorsque la technologie vise l’agriculture

«Une trentaine d’entreprises à travers le monde développent des robots destinés à l’agriculture», selon The Robot Report de novembre 2014. Certaines se trouvent en Suisse romande. C’est le cas, par exemple, de Combagroup, qui fait pousser des laitues sur l’Agropôle de Molondin (VD) grâce à un robot. Celui-ci diffuse des nutriments nécessaires à la croissance des salades directement à la racine. Celles-ci poussent sur des chariots en rangs serrés et sont déplacées au fur et à mesure qu’elles grandissent. Un concept qui permet une économie en eau de l’ordre de 90% par rapport à une culture irriguée. De plus, en cultivant dans une serre chauffée, il est possible de réaliser des cycles de culture toute l’année contre seulement deux en plein champ. De son côté, à Epalinges, Easy2map s’est équipée d’une flotte de dix drones, achetés chez SenseFly, pour surveiller, entre autres, les exploitations agricoles.

Ces robots volants permettent d’obtenir des vues aériennes très précises des cultures et de détecter pratiquement en temps réel les nombreux types de problèmes susceptibles d’affecter ou de diminuer la productivité agricole. Munis de caméras thermiques, ils peuvent révéler où les besoins en eau se font le plus ressentir. Des données plus précises permettent aux paysans de réagir de façon ciblée.