Horlogerie

Louis Erard entame sa révolution copernicienne

La petite marque indépendante jurassienne a investi un million de francs dans un ambitieux projet qui devrait lui permettre de retrouver les chiffres noirs. Elle a également ouvert son capital à de nouveaux actionnaires comme l’ancien patron horloger Manuel Emch.

Pour son 90e anniversaire, la marque horlogère Louis Erard s’offre un coup de jeune. Nouveau logo, nouvelles montres, nouveaux actionnaires, nouveau site internet, nouvelles collaborations… La petite entreprise indépendante originaire du Noirmont (JU) est en train d’opérer une révolution copernicienne dont les grands axes ont été présentés mercredi.

Lire la chronique: Louis Erard, à la force des rames