Du sang neuf pour relancer le fleuron européen de l'aviation et de la défense. Mettant fin à un suspens de plusieurs semaines, Noël Forgeard, coprésident d'EADS (European Aeronautic Defence and Space Company), a démissionné dimanche. L'Allemand Gustav Humbert, directeur général de la principale filiale, Airbus, a lui aussi quitté son poste. Ils sont remplacés par deux Français. Louis Gallois, 62 ans, jusqu'ici patron de la SNCF, coprésidera avec Tom Enders un groupe dont la France et l'Allemagne sont, notamment, actionnaires et qui pèse 34 milliards d'euros de chiffre d'affaires. Christian Streiff, 51 ans, qui devait prendre la présidence de Saint-Gobain avant d'en être évincé, devient le nouveau pilote de l'avionneur civil.

Le 13 juin dernier, Airbus avait retardé pour la seconde fois le calendrier de livraison des A380, ces avions pouvant transporter jusqu'à 870 passagers. Des retards qui devraient coûter 2 milliards de manque à gagner d'ici à 2010. Le lendemain, Noël Forgeard présentait ses excuses aux investisseurs. L'action perdait le quart de sa valeur. Quelques jours plus tard, on apprenait que ce proche de Jacques Chirac et ses enfants avaient vendu en mars des actions du groupe pour 3,7 millions d'euros.

Pour autant, Noël Forgeard, dont les Allemands voulaient la tête, précise avoir démissionné seulement «pour mettre un terme à une situation qui pouvait compromettre le règlement des difficultés actuelles d'Airbus et le développement d'EADS». Il rappelle qu'il avait quitté la direction opérationnelle d'Airbus il y a une année. Et il assure avoir vendu ses titres en toute légalité. Le gendarme français des marchés financiers enquête à ce sujet. Pour justifier son départ, Gustav Humbert a, de son côté, seulement précisé assumer ses responsabilités.

Dans son communiqué, EADS annonce par ailleurs «intégrer étroitement la division Airbus à la structure organisationnelle du groupe». Cette reprise en main ne s'accompagne toutefois pas d'une modification de la structure franco-allemande bicéphale, critiquée, du groupe qui compte aussi Lagardère et DaimlerChrysler parmi ses gros actionnaires.