Controverse

Luciano Ruggia: «Le projet de loi affaiblit les restrictions à la publicité sur le tabac»

Les milieux antitabac exigent une plus forte protection contre les effets nocifs du tabac. Premier débat lundi en Commission du Conseil des Etats avant de passer en plénière en septembre

La Commission de la Sécurité sociale et de la santé publique du Conseil des Etats se penchera lundi sur un projet de loi sur les produits du tabac (LPTab). Théoriquement, il vise à protéger le citoyen contre les effets nocifs liés à la consommation des produits du tabac et à l’utilisation des cigarettes électroniques. Il s’agit d’une deuxième version, la première qui date de 2015 n’avait pas trouvé une majorité au Conseil national.

Luciano Ruggia, chercheur à l’Institut de médecine sociale et préventive de l’Université de Berne et futur directeur de l’Association suisse pour la prévention du tabagisme (AT), exige des restrictions plus strictes à la publicité et au sponsoring. En Suisse, 27% des plus de 15 ans fument. Mais pour la tranche des 15-24 ans, c'est même 31,7%