Plus de puissance, plus de luxe, plus d’espace. C’est avec ces caractéristiques que Lucid veut se faire une place sur le segment des véhicules électriques premium. La marque américaine, qui inaugurait vendredi sa première boutique suisse à Genève, fait partie de la ribambelle de nouveaux constructeurs automobiles 100% électriques qui ont pu se financer rapidement ces dernières années, car les investisseurs recherchaient le nouveau Tesla. Souvent décrits comme des «Tesla killers», ces «pure players» subissent maintenant l’augmentation des coûts, exacerbée par la guerre en Ukraine, et la concurrence des constructeurs traditionnels arrivés sur le terrain des «EV», les véhicules électriques.