Beaucoup d’argent. Depuis le début de l’agression russe contre l’Ukraine, l’Occident se mobilise. Etats, institutions financières internationales et organisations privées apportent des milliards pour l’aider à faire face à une guerre aussi meurtrière que dévastatrice. La solidarité ne s’arrête pas aux envois d’armes lourdes ou légères pour combattre l’envahisseur ou à l’indispensable aide humanitaire. Au début de mai, l’Union européenne promettait 9,6 milliards de dollars. Une somme qui s’ajoute aux 40 milliards votés par le Congrès américain à la mi-mai. Même si des bombes tombent encore, l’après-guerre se prépare déjà.