L’autodétermination fiscale des cantons et des communes est actuellement remise en cause et avec elle des avantages inestimables.

Lire aussi une ancienne opinion: Le fédéralisme coopératif: un vœu pieu?