C’était entendu, les robots allaient détruire des centaines de milliers d’emplois en Suisse. En fait, la main-d’œuvre manque partout. Nous interrogeons ce défi de la robotisation de l’économie suisse par une série d’articles et dans notre format spécial.

C’est dans l’industrie que le concept d’un monde entièrement aux mains de la technologie fait rêver. Et pour cause: une fois le système enclenché, on ferme les portes et les robots peuvent travailler 24h24, 7j/7, sans pauses syndicales ou jours fériés à respecter.