«Le Luxembourg se prononce pour l’échange d’informations sur demande mais uniquement dans des cas précis et avec des preuves explicites» de soupçons de fraude, a annoncé son ministre du Trésor et du Budget, Luc Frieden, en conférence de presse tenue ce vendredi.

En outre, «le Luxembourg a décidé de conclure des conventions de non-double imposition conformément au modèle de l’OCDE».