LVMH remonte la pente. Le groupe français, numéro un mondial du luxe, a présenté mardi ses résultats pour le premier trimestre 2021. Avec un chiffre d’affaires de 14 milliards d’euros (15,4 milliards de francs), il affiche une croissance organique de 30% par rapport à la même période de l’an dernier, et de 8% par rapport à 2019, après plusieurs trimestres de repli lié à la pandémie. Un résultat supérieur aux consensus compilés par les agences Bloomberg et FactSet, qui tablaient respectivement sur des ventes de 14 et 13,7 milliards de francs.

Lire aussi: Bernard Arnault et le «lifting» de la France LVMH