«Il est évident, dans les conditions actuelles, que nous devons réagir et prendre d’autres dispositions.» Si LVMH se dit navré de quitter le rendez-vous centenaire qu’est Baselworld, les manufactures horlogères suisses du groupe de luxe français entendent bien s’aligner sur Rolex, Tudor, Patek Philippe, Chanel et Chopard qui ont décidé de quitter Bâle en direction de Genève.

Lire aussi: Rolex, Patek Philippe, Chopard, Chanel et Tudor lâchent Baselworld