Luxe

LVMH veut acheter les diamants de Tiffany

Le groupe français qui détient les marques horlogères TAG Heuer ou Zenith propose 14,3 milliards de francs pour acquérir le plus réputé des joailliers new-yorkais

LVMH propose à Tiffany & Co de lui mettre la bague au doigt. Le numéro un mondial du luxe a confirmé lundi avoir «engagé des discussions préliminaires» avec le groupe américain, connu pour ses alliances et ses bagues de fiançailles. En l’état, cette offre est «non contraignante», ont précisé des sources proches du dossier dimanche après la révélation de ce projet par l’agence Bloomberg, un jour plus tôt.

Depuis, des informations chiffrées circulent. LVMH serait prêt à mettre sur la table 14,5 milliards de dollars, soit 14,3 milliards de francs, affirme la presse anglo-saxonne. Le groupe détenu par Bernard Arnault proposerait de racheter 100% du capital au prix de 120 dollars par action, d’après le quotidien économique Wall Street Journal. Soit une prime de 30% par rapport au cours auquel évoluait l’action Tiffany, à Wall Street, début octobre, lors du dépôt de l’offre préliminaire.