Contestation

Macron, le temps des factures

Dix-sept milliards d'euros: tel est le coût prévisionnel des annonces fiscales et budgétaires annoncées le 25 avril par le président français, en incluant les mesures prises en décembre pour calmer les «gilets jaunes»

Emmanuel Macron a passé commande. Edouard Philippe va maintenant devoir répondre en mesures et en chiffres. Après les annonces fiscales et budgétaires du président français jeudi 25 avril, l’heure de la facture est déjà arrivée pour son premier ministre, issu de la droite.

Lire aussi: Emmanuel Macron infléchit son quinquennat et garde le cap