L’estimation est probablement inférieure à la réalité, elle donne pourtant le vertige: les cinq plus grands groupes agrochimiques réalisent plus du tiers (36%) de leurs ventes mondiales avec des pesticides classés parmi les plus toxiques pour la santé et l’environnement par l’OMS. Soit quelque 4,8 milliards de dollars sur un total de 13,4 milliards encaissés par Syngenta, Bayer, BASF, Corteva et FMC. C’est ce qui ressort d’une enquête publiée jeudi par Public Eye et une antenne britannique de Greenpeace, Unearthed.

Les deux ONG ont eu accès aux données du cabinet d’analyse Phillips McDougall, lesquelles portent sur les substances les plus utilisées, qui ne représentent que 40% du marché mondial des produits phytosanitaires.