C'est l'heure du bilan. Dans un communiqué diffusé mercredi, la coopérative qui gère le Magic Pass annonce que plus de 2,8 millions de journées skieurs ont été enregistrées dans les 25 stations qui ont participé à cette première mouture.

Cela représente une augmentation de 48%, par rapport à la saison précédente, qui avait toutefois été marquée par un très faible enneigement, notamment durant les vacances de Noël. 

Lire aussi: Aux Marécottes, «on est tous au taquet» avant Noël

Au final, en termes de chiffres d'affaires, les 25 stations ont encaissé 81 millions de francs (+29%), dont 29 millions générées par le Magic Pass, selon le communiqué. La coopérative rappelle également que le forfait a correspondu à une baisse du prix moyen d'une journée de ski de 15%, de 33 francs à 28 francs.

Déjà 91 000 acheteurs

«Le pari est donc réussi, se félicitent les responsables. L’augmentation massive des journées skiées par abonnement et par région compense largement la baisse du prix moyen. Cette tendance est particulièrement marquée dans les Alpes Fribourgeoises et le Jura où la hausse de fréquentation des skieurs est amplifiée par les bonnes conditions d’enneigement.»

L'an dernier, quelque 85 000 forfaits ont été vendus. Lancé début mars, le nouvel abonnement, qui regroupe désormais plus de 30 stations et est également valable en été, a déjà trouvé plus de 91 000 preneur. Soit un chiffre d’affaires de 34,5 millions de francs.

Lire également: Le ski low cost fait recette

L'objectif de cette première vague était fixé à 80 000 unités. «Nous sommes donc très satisfaits de l’engouement pour cette deuxième version». Pour Sébastien Travelletti, membre de l’administration Magic Pass, cette enthousiasme légitime un peu plus la pertinence de cette formule low cost «dans le paysage touristique suisse».