Mal-être pour un tiers des étudiants- «Comment allez-vous?» C'est la question posée - parmi bien d'autres - lors de l'enquête menée par l'Université de Lausanne (UNIL) et la Fédération des associations d'étudiants auprès de 1077 nouveaux venus dans l'alma mater. Les résultats sont tombés, annonce un communiqué. Ils montrent que, entre 5 et 8 semaines après la rentrée, seuls 20% des étudiants ne se sentent pas bien adaptés à la vie universitaire et que la méthode de travail reste un souci pour la moitié d'entre eux. Un tiers des sondés avouent aussi ne pas aller très bien sur le plan émotionnel. L'enquête montre à la direction de l'UNIL qu'il faut soigner l'accueil dans les facultés et mieux tenir compte des difficultés liées à la transition entre le gymnase et l'université.